Voici des conseils qui vous aideront après votre intervention chirurgicale de l'épaule.

Quel que soit l’intervention chirurgicale de l’épaule, il est parfois difficile de trouver une position de repos et de dormir la nuit confortablement. Personne n’est égal vis-à-vis de cette gêne, mais il est assez fréquent que les patients se plaignent de difficultés à l’endormissement ou de réveils. 

Quelques conseils peuvent vous être donner pour faciliter l’endormissement : 

– Tout d’abord, il faut veiller à bien prendre votre traitement antalgique contre la douleur régulièrement et de manière systématique, surtout les premiers jours après l’intervention chirurgicale. En effet, ces médicaments mettent souvent du temps à agir, et s’ils sont pris après la douleur installée, le soulagement ne sera que secondaire. 

– L’application de glace dans les zones douloureuses est très efficace pour soulager des douleurs. Cela peut être appliquer grâce à des poches type Cold pack, (jamais le froid contre la peau) il convient de positionner un linge entre la peau et le pack de froid, afin une brulure au froid. Il est possible d’avoir plusieurs poches à glace afin d’en avoir une toujours à disposition. Bien sûr, les traditionnels « petits pois » au congélateur peuvent également être utilisé. 15 à 20 minutes d’utilisation suffisent pour bénéficier des bienfaits de cryothérapie. 

– Ne dormez surtout pas sur l’épaule opérée car cela comprime les zones douloureuses et aggravent les douleurs. Il faut bien sûr, dormir sur le dos. Cependant cette position allongée peut également être pénible, c’est pourquoi une position dite « demi-assise » est souvent plus confortable. Placez donc différents oreillers derrière l’épaule opérée, ou si vous avez un lit motorisé, relevez la partie haute du lit.

Qu’en est-il de l’immobilisation ? 

En ce qui concerne l’immobilisation, il faudra bien suivre les consignes de votre chirurgien. Habituellement dans la prise en charge des problèmes de tendinite, les chirurgies de fracture ou de prothèse d’épaule, l’immobilisation est maintenue en post-opératoire 30 à 45 jours et il faudra avoir l’accord de votre chirurgien pour pouvoir commencer à diminuer l’immobilisation nocturne vers le 30ème jour post-op.